Adresse
Téléphone
sur le site du Vélo Club Sancéen, Cyclos et Cyclotes

SITE Novembre 2019

1011 Visites

(mis à  jour 16 Novembre)

En Auvergne du 29 juin au 6 juillet 2019 

Vendredi 28 juin 

chargement vélos

pour le séjour

Samedi 29 juin tout le monde a bien rejoint le village vacances à St-Sauves d'Auvergne s

ous une grosse chaleur comme partout en France en ce moment. Super sympa l'arrêt le midi à Varennes-sur-Allier chez la Famille Dufour que nous remercions bien sincèrement. A 18h30 pot d'accueil et ensuite premier repas pour prendre des forces pour dimanche 30 juin jour de la première étape

 

Malgré une nuit encore très chaude et peu reposante, le groupe très enjoué était au rendez vous pour un départ à 8h30 avec pour intitulé « le Mont Dore ». Nous avons très rapidement compris le tempo du jour : chaleur torride et dénivelé « coquin ». Le parcours nous a conduit vers de magnifiques paysages ruraux et si j’ose le dire, très vallonné... La fenaison à peine commencée, nous a permis d’admirer une floraison extraordinaire en couleur et variété. L’Auvergne regorge de typiques villages en pierres volcaniques, mais présentent aussi des richesses peut être méconnus pour certains : la Bourboule et ses thermes, Picherande, capitale de la gentiane, ST Sauves et son école internationale de l’accordéon, le Chamonix de l’Auvergne, Super Besse etc... sans oubliée le lac Pavin, heureux gardien de l’omble chevalier...

Après le ravito toujours très apprécié, servi par notre maître de service habituel et nos hôtesses patientes et dévouées, un groupe de costaud s’est formé pour s’offrir l’option proposé par notre président qui les a conduit vers Super Besse et le col de Geneste, un plongeon dans un étang les a ré dynamisé pour faire un nouveau plongeon à la piscine du VTF dès leur arrivée.

Le second groupe est rentré tranquillement avec un arrêt dans une ferme pour se ravitailler en eau.

A leur rythme, un groupe de 3 femmes à terminer avec courage et tranquillement le parcours en économisant au maximum la battterie pour l’une d’entre elle .

Aujourd’hui un parcours de 92 km pour 1865m de dénivelé et pour les costauds 108 km et 2080 m de dénivelé. La soirée se termine dans le repos autour d’une bonne table.        

À demain

 

Au matin du 2ème jour,  j’ai choisi pour des raisons de « confort physique » de vivre la sortie vélo avec pour thème « le Château de Val « en tant que spectatrice avec une copine, la tête n’étant pas en accord avec les jambes......

Ce soir, alors qu’aucun incident physique ou mécanique n’a perturbé la journée, je pense pouvoir affirmer au nom de mes compagnons de route que le vélo peut être aussi jouissif que douloureux physiquement et moralement .

La chaleur écrasante, le parcours « relativement « escarpé sans temps de récupération a rendu cette journée éprouvante. 

Comme dans toute épreuve, chacun a trouvé en soi sa motivation personnelle et collective grâce aux merveilles de cette belle région d’Auvergne qui nous a encore surprise : les gorges d’Avèze où la Dordogne se laisse glisser, le merveilleux Château de Val qui nous transporte dans le conte de la belle au bois dormant... sur un court instant car la remontée vers le parcours est torride ....

Tous les engagements ont été tenus, groupe de niveau, pêche au BPF, parcours optionnel pour nos costauds, ravito échelonné pour répondre aux temps de récupération de chacun.

J’ai vu aujourd’hui des corps souffrir par la chaleur et le dénivelé, mais j’ai vu aussi un esprit d’équipe, un respect mutuel.

Nous tenons à remercier les habitants des villages qui d’eux même ont proposé de l’eau avec des mots sympathiques d’encouragement, idem pour la pharmacie de Bort les Orgues qui nous a rempli nos bouteilles.

Merci à vous, compagnons de route, vous étiez vrais dans l’effort et je suis heureuse d’avoir partagé avec vous cette journée qui m’a beaucoup appris sur la pratique du vélo et de ses limites.      

A demain

 

Au 3ème jour, la nuit plus fraîche a revivifié tout le groupe après la journée éprouvante de la veille à moins que ce ne soit pour certains quelques digestifs au bar ou cerises à l’eau de vie concoctés maison par Liliane.

Merci à Michel, Catherine et Jean-Pierre, amoureux des cartes routières et soucieux que chacun apprécie le site de nous avoir revisité pour le confort de chacun, le parcours du jour tout en gardant le thème « les lacs »

C’est groupé que 5km après notre départ, 2chevrons nous faisait éliminer les toxines de la veille au soir pour ensuite avoir sur plusieurs km le puy de dôme en point de mire. 

Orcival, village de 250 habitants, réputé pour sa basilique a été l’objet d’un arrêt collectif et tampon BPF. 

Le lac de Guéry a été le point de ravito du jour et le point de retrouvaille du groupe scindé en deux pour permettre aux costauds de franchir le col de Ceyssat et au 2ème groupe d’apprécier les routes de campagne où il y’a tant de choses à admirer et de belles personnes à rencontrer. 

Le retour groupé par la Bourboule a été une bulle de bonheur grâce à ses km de descente. 

Une petite confidence personnelle : écoutez votre corps et reposer le quand c’est nécessaire, quel bonheur ensuite ....    

A demain

 

A mi parcours de notre semaine en Auvergne, pour profiter d’une après-midi récréative, un circuit de 60km et dénivelé montagnard !!! a agrémenté notre matinée. 

Une agréable douceur matinale, une route de velours bordée de fougères souvent ombragée par de magnifiques forêts de sapins, le regard furtif sur la vie rurale quotidienne des paysans nous a permis de nous faire oublier la difficulté du jour entre autre les 2 chevrons à Bourlastic et Laqueille.

Les anecdotes de nos joyeux lurons n’ont pas encore manquées aujourd’hui : 

Notre Francis, dans un moment de « coût de latte » et à la vue du puy de Dôme s’est imaginé voir une bougie sur un gâteau d’anniversaire. Je vous rassure, ce soir, il a retrouvé tous ses esprits. 

Notre jean Claude, certainement très en forme et en tête de peloton a fait une amnésie sur le panneau indiquant l’arrivée et s’est offert une nouvelle côte. Un courageux est allé le ramener à la réalité. 

La journée s’est poursuivie par un déjeuner champêtre dans le parc du VTF dans une ambiance chaleureuse, décontractée et festive, et une fin d’après midi touristique au puy de Sancy pour les uns, shopping et promenade à la Bourboule et repos pour d’autres.

Merci à nos cartographes pour avoir revisité les parcours de demain qui permettront à chacun de trouver son plaisir.

Quel plaisir de partager l’amour du vélo dans une telle organisation et ambiance.     

A demain

 

Aujourd’hui jeudi 4 juillet, 3 parcours finement étudiés par nos cartographes, ont permis à chacun de trouver son rythme, son temps de repos et intérêt culturel et de se retrouver à quelques minutes prêts ensemble au ravito.

Michel Pulby, Christophe Gobin et notre Zanini de la semaine (Daniel Gauduchon) en congé de leurs tâches de serre file des jours précédents se sont faits tout simplement plaisir en roulant à leur rythme. Une énigme : Pourquoi Zanini n’a t’il vu sur le parcours que la roue et les mollets de Michel ?

Aujourd’hui encore, du plaisir à rouler sur la route des fromages d’Auvergne. De fréquentes odeurs de terroir nous indiquent que les productrices de moultes origines (salers, Aubracs, limousines, charolaises etc..) ne sont jamais très loins. Quel bonheur d’entendre les concerts de leurs cloches et de serpenter sur la route pour éviter leurs galettes toutes fraîches!!!!

Merci à notre sublime équipe ravito de nous faire déguster chaque jour la production fromagère locale. Les papilles sont toujours en effervescence.... le fromage de Laqueille dit de « mémé » est un pur bonheur. 

Le cyclo...tourisme était encore bien présent aujourd’hui. Montboudif village natal de Georges Pompidou été l’objet d’un arrêt pour découvrir sa maison et son musée.

Encore une très belle journée, que nous réserve la dernière, demain.     

Déjà....

 

Annoncé au débriefing hier soir sélectif avec de magnifiques paysages, le parcours de ce dernier jour n’a pas démenti. 

Un parcours ambitieux pour les « jeunes cyclistes « que nous sommes. Le col de La Croix Morand, le col de La Croix saint Robert, une rallonge sur Saint Nectaire pour nos 3 costauds, un retour par le Mont Dore ont ravis les plus téméraires tant par la difficulté que par le paysage .

L’assistance géré par notre président et accompagné de Didier s’est assurée du bien être de chacun, laissant la possibilité d’un retour plus motorisé pour les uns et d’un approvisionnement en eau pour les autres.

Félicitations aux filles pour leur courage et ténacité dans l’effort qui n’a rien à envier à notre gente masculine et merci à eux pour leurs petites attentions et respect.

Merci à Yvette, Sandrine, Marie Jeanne et Didier pour la qualité des ravitos et leur gentillesse .

Mais la réussite ne serait pas ce qu’elle est sans parler de notre GÉGÉ. On le connaissait gentil, serviable, photographe, humoriste, artiste, etc.... Cette semaine nous l’avons découvert compétitif. Qui de nous, aurait pu rester dans le rythme avec l’appareil photo en bandoulière, la sacoche d’un certain poids sur le guidon pour répondre à tous les maux et à toutes les prises de vue. Reportage photos en ligne la semaine prochaine.

Le poste multi service d’Annie se termine ce soir. Nous te remercions pour l’attention que tu as porté à chacun et chacune et les moments de délire que nous avons partagé sur la route.

Un tel séjour doit aussi sa réussite à l’investissement et au respect de chacun et à la bonne organisation de nos pilotes qui n’ont plus besoin d’être nommés. Merci à vous tous


 

Merci à J.Dufour pour les reportages et à GéGé pour les photos