Adresse
Téléphone
sur le site du Vélo Club Sancéen, Cyclos et Cyclotes
  Site
AVRIL 2019
3036 Visites

C’est dans le cadre du  Centre Sportif de l'Aube 5, rue Marie Curie à Troyes qu’a eu lieu l’assemblée générale du COREG du Grand Est dimanche 3 février avec la présence de la Présidente de la Fédération FFCT Mme Martine Cano, du Président du COREG Olivier Sinot et de Gérald Paillard Président du CODEP 10. Nombreux clubs de la région avaient fait le déplacement pour cette assemblée très enrichissante. Le COREG du Grand Est, compte 9064 licenciés dont 1684 Féminines, pour 248 clubs. 13 clubs Aubois présents : BREVIANDES, BARBEREY, ISL, ASPTT, CCTS, TCR/EDEL, BAR-SUR-SEINE, ST-GERMAIN, TRAINEL, DIENVILLE, AUDAX CT, ST-PARRES et le VC SANCEEN. Lors de cette AG, Michel Beau à reçu une récompense pour la 11ème place du club (2ème du Grand-Est) dans le challenge de France 2018. 12 sociétaires étaient présents : B.Pourille, L.Launay, A.Odin, P.Lemaire, M.Beau, JP,Choiselat, P.Odin, W.Ofiara, D.Paret, B.Hamon, J.Lemaire, G.Desevaux. A la clôture des débats, tout le monde s’est réuni autour du verre de l’amitié. Merci à tous les présents.

 

PHOTOS DE M.FOUCHER DU CCTS

 

Beaucoup de sociétaires mardi 15 janvier pour la première réunion mensuelle 2019 du VCS dans la salle polyvalente de St-Julien. Une première partie avec le mot d'accueil du Président et ensuite le secrétaire à pris la parole pour donner les diverses informations sur le programme des semaines a venir. Pour la deuxième partie, présence de Matthieu Journot accompagné par son Père Patrick (secrétaire du TOS TRI et organisateur du triathlon des Lacs), pour une conférence débat sur sa carrière de triathlète au TOS Triatlhon. Une heure de dialogue et de questions ou toute l'assistance était très attentive sur les performances de Matthieu, qui a terminé à la 269ème place (23ème Français) du triathlon d'Hawaï le 13 octobre dernier, une compétition Ironman, « Homme de fer » en français, est une course multi-disciplinaire consistant à enchaîner 3,8 km de natation, 180,2 km de cyclisme puis un marathon (course à pied de 42,195 km). Quelle belle performance et que d'entrainement. La soirée s'est poursuivie par le tirage des rois (galettes offertes par M.Eullaffroy) et arrosé par du cidre (offert par G Drezet).


Merci beaucoup à Matthieu et à Patrick ainsi qu'à tous nos sociétaires. Soirée vraiment très sympathique et très enrichissante sur ce beau sport

MATTHIEU JOURNOT

"TRIATHLETE DU TOS"

présent mardi 15 janvier

à la réunion du VCS

pour une conférence / débat

Mardi 19 mars Y.Autret (VCS) lauréat du Paris Brest Paris 2015 est venu donné quelques conseils à JP.Launay (VCS) et à G.Renaut (ASEGA) en vue de la prochaine édition qui aura lieu du 18  au  22 août 2019 avec un total de 1200km. L'une des plus longue épreuve cyclo d'endurance en France et tout cela dans un temps de 90h maxi. Les 3 cyclos seront normalement au départ après avoir réalisé le : 200km / 300km / 400km / 600km, obligatoire pour pouvoir faire cette épreuve. Bonne chance et surtout bon courage.

 

Oui grande émotion pour tous les sociétaires du VCS présents à 12h55 vers l’espace A.Grimont dimanche 3 juin pour l’arrivée de JP.Launay de retour du BRM 600km. 32 heures de vélo pour faire ce brevet. Oh là là quel mental surtout seul tout le long. Des frissons pour lui mais aussi pour certains VCS présents pour lui faire une haie d’honneur. Franchement chapeau, toutes nos félicitations.

Il a réussi.
L'émotion du VCS
à l'arrivée de Jean-Pierre à St-Julien

Après 48h de récupération, je commence seulement à atterrir. Malgré une organisation parfaite, tous les participants s'accordent à dire que ce RAA millésime 2018 fut plus dur que le PBP 2015. Plus de 10000m de dénivelé dans les 900 premiers  km avec en point d'orgue le col du Soulor par son côté le plus dur.


C'est sûr je n'y retournerai pas!. La ronde à montrer toutes ses rondeurs du Nord au Sud et d'Est en Ouest. Si je dois retenir quelques moments épuisants d'abord la chaleur en traversant la Dordogne 36° et ensuite le point le plus douloureux de ce périple, c'est certainement la montée du Soulor mardi en fin d'après-midi  avec ses passages à 12%. Plusieurs fois je fus contraint de mettre pied à  terre. La descente sous la pluie ne fut pas plus réjouissante d'ailleurs. A partir de Asson il a fallu gérer le retard cumulé et l'absence de sommeil (2 fois 20mn en 3 nuits). Mais à  partir de Sauveterre en Béarn ce sont les Pyrénées Basques qui se sont avérés d'une rudesse inattendue. Résultats, des arrivées limites aux differents contrôles et un épuisement moral et physique à gérer. Heureusement je me suis appuyé â plusieurs reprises sur quelques compagnons d'infortune Anglais et Allemands pour hausser ma faible moyenne. Le passage dans le Haut medoc fut le seul moment de vrai relâchement à 50km de l'arrivée. En résumé ce fut un plaisir relatif car un parcours un peu trop exigeant pour moi, me démontrant une fois de plus les limites à ne plus dépasser.

Je te joins quelques photos  mais franchement le coeur n'était pas à  la farniente et à la contemplation. 

Yves

Il est BEAU, le VC SANCEEN !!!!

Merci particulièrement à

Gérard Drezet