Envie de participer ?

BRM 200km

Samedi 5 mars une petite dizaine de participants pour la reprise des BRM Audax 2022. Le 200km au départ de Fontaine-les-Grès. Deux boucles, une en direction de la forêt de Traconne et l'autre vers Lusigny. Une première heure très difficile à cause des fortes gelées, ensoleillé et venteux par la suite. Très belle entente avec Nicolas sur le parcours. Nous sommes arrivés un peu avant 16h00. BRAVO.

 

Samedi 19 mars, 200km BRM réussi pour Daniel Gauduchon et Philippe Deblock à Blois (Loir et Cher). 74 participants sous le soleil, avec une superbe organisation. Départ à 7h30 avec un premier ravitaillement à Châteaurenard avant de rejoindre Authon où arrêt devant le Château de Giscard et dégustation gâteau à château du Loir. Au 130ème km nouveau arrêt avec un 2ème ravito salé à la Poissonnière pour reprendre des forces pour la fin du parcours. Pas facile car retour vent défavorable. Belle journée de vélo (8h15), 1500m de dénivelé. Combien avez vous repris de kilos avec tous ses arrêts ?    Félicitations.

    

 

 

Informations d'Yves Autret. J'ai repris le cycle infernal des BRM en espérant aller au bout du projet mais cette fois en vélo couché. Mon 1er BRM 2022 la "Durocasse" le dimanche 20 mars organisé par les cyclos de Longjumeau. Stats : 0° au départ - 202 km - temps de parcours 11 h28 délai maxi 13h, 1495 m de dénivelé vent au retour de Nord, Nord-Est 10 km / Homologation ACP 840481.  Félicitations YVES.

 

 

Après William Ofiara le 5 mars à Fontaine-les-Grés, Daniel Gauduchon et Philippe Deblock le 19 mars à Blois, Yves Autret le 20 mars à Longjumeau, 6 autres VCS : Alain Cartier, Gérard Marnat, Christophe Gobin, Gilles Renaut, Didier Joseph et Jean-Pierre Launay ont réussi le 200km BRM samedi 2 avril du CC OTHEEN. Au total seulement 12 participants. Les cyclos ont pris le départ à 7 heures vers la maison des associations sportives de Troyes. Sitôt sortis de ville, en plus du froid, le vent était de face direction Nogent-sur-Seine avant de rejoindre la Seine et Marne et l'Yonne et revenir par Aix-en-Othe / Fontvannes / Macey et nous a accompagnés jusqu’au soir. A Mergey Alain est parti avec les rapides. Les cinq autres VCS ont roulé ensemble tout le long de ce BRM. Très belle journée sur un parcours pas très difficile mais le froid et le vent ont bien compliqué la tâche à nos cyclos. Tout le monde est content de cette randonnée et était très content de rentrer. Bravo pour votre participation et respect pour votre courage. 

 

 

BRM 300km

Samedi 23 avril 14h28, un petit coucou de G.RENAUT de St Seine l'Abbaye km 173km lors du BRM 300km du CC Othéen.

Bon courage pour la fin du parcours. Bon courage aussi à Alain Cartier et William Ofiara.  

Un grand coup de chapeau à nos 3 sancéens : Gilles Renaut, Alain Cartier, William Ofiara qui ont réussi le 300km BRM du CC Othéen le samedi 23 avril.  Dommage l'absence de Daniel Gauduchon et Didier Joseph tous les deux malades (COVID).

    

 Message de Gilles Renaut après ce 300km.  Samedi 23 avril, départ à 5 heures avec 10 participants. William et Alain sont partis très rapidement. Je suis parti avec un groupe de 5 : 3 personnes d'un club de Joigny : Guillaume (8 participations au PBP à son actif) et 2 autres Alain et Arthur non initiés aux longues distances, l'un d'entre eux a 20 ans (cela mérite d'être signalé et une personne de la Meuse Michel.

1er contrôle à Dienville (7h05) boulangerie. Le groupe reste assez homogène durant les 100 premiers kms. Le vent de face se fait ressentir et je reste devant assez majoritairement. Survient une crevaison puis les premières bosses vers le km 110. La fatigue se fait déjà sentir pour un membre et l'allure commence à réduire. Arrivé à Recey sur Ource, les Icaunais vont pointer en bas du village dans un garage tandis que j'accompagne Michel dans le haut du village pour lui permettre de se restaurer (sandwichs...). Nous faisons la pause. Nous rattrapons Guillaume : nouvelle crevaison pour eux et pneu bien abimé : rustine pour renforcer celui-ci. Et là s'enchaîne les côtes faisant osciller l'altimètre de 300 à 480 mètres. Avec Michel, nous décidons de partir devant car l'allure ne nous convenait plus. Pointage à St-Seine-L'Abbaye (km173). Nouvelle pause. Beau talus pour sortir de cette commune puisque l'altimètre affiche 550 M mais vent très favorable. Grésigny (km 204), pointage rapide (pancarte car pas de commerce). La pluie se met de la partie sur 35 kms jusqu'à Laignes (km 245) ou est le dernier contrôle; il faut reprendre des forces pour cette dernière partie. Avec Michel, nous sommes arrivés à 22h10 devant la maison des Associations. Nous avons fait un très bon duo.

Résumé de l'aventure : 342 kms à mon compteur avec l'aller/retour, maison/lieu de rendez-vous et quelques kms supplémentaires pour raisons diverses. Le parcours affiche 318 kms dénivelé 2500 mètres environ. 15h30 de selle. 22 km/h de moyenne en décomptant les arrêts. Très bon contact et très bons échanges entre nous. Dommage l'absence de Daniel et Didier tous les deux malades.  Bravo Gilles.

Message d’Alain Cartier. A mon compteur 370km car je suis venu au départ en vélo et à 18h50 heure de mon arrivée à Troyes, je suis reparti à Géraudot pour rejoindre mon domicile. Très bien passé malgré un parcours pas facile, pas trop de pluie et avec le vent favorable depuis St-Seine l’Abbaye. J’ai beaucoup roulé avec Christophe et Jacky Parcelier de l’UVA. Comme vous devez le penser, j’ai bien dormi !!. Quel mental Alain un mangeur de kilomètres !! Bravo et place maintenant au brevet 400km début Mai.

Message de William Ofiara. Samedi 23 avril 14h10, à la recherche d'un introuvable tampon ! Un peu plus de 320km au compteur, 2320 m de dénivelé positif, en un peu moins de 13h30 pour ce brevet. Un temps moins pluvieux que prévu, quelques averses de pluie fine, mais rien de bien méchant. Par contre, un bon nettoyage du vélo. Un agréable vent favorable au retour. A bientôt. Merci William et bravo. Bonne récupération.

Message pour William d'un cyclo : Eric BAINIER CJF Cyclo Fleury Les Aubrais 24.04.22, 16:57. Un grand merci à William qui m'a accompagné durant ce BRM300. Je n'ai pas pu le remercier de vive voix à l'arrivée car nos chemins se sont séparés en traversant l'agglomération de Troyes...

Message de Yves Autret. Mon 2ème BRM le "Perche" dimanche 24 avril toujours organisé par les cyclos de Longjumeau. Stats : température minimale 6° en forêt de Rambouillet à 5h00 - 304 km - temps de parcours 16h58 délai maxi 20h, 1675m de dénivelé, vent de Nord au retour de 20 km rafales 45 km, en attente retour du club organisateur pour le n° d'homologation. A bientôt Yves.              Bravo Yves. Quel défi de faire cela en vélo couché. 

 

BRM 400km

Avec les cyclos rapides, c'était pour Alain Cartier et William Ofiara ce samedi 21 mai, le départ à 5 heures, depuis Fontaine-les-Grès du brevet de randonneurs mondiaux 400 km organisé par l'Audax Club Espoir Troyes. Au programme un peu plus de 405 km, (4 BPF : clin d'oeil à Michel ), près de 2850m de dénivelé positif. Une dizaine de participants au total, où très vite un premier groupe de quatre cyclos s'est dégagé. Nous avons eu une très belle journée ensoleillée et chaude, très fraîche au petit matin, avec un vent plutôt latéral bien ressenti. Nous avons traversé les départements de la Marne, de la Seine et Marne, du Loiret et de l'Yonne, où les montées et les bosses se sont enchaînées même si le parcours était assez roulant. Nous avons multiplié les arrêts fraîcheur surtout en deuxième partie, fatigue aidant. Un "éclaireur" est parti au devant avant Joigny, que nous n'avons revu qu'à l'arrivée. Je remercie Alain et notre compagnon de m'avoir attendu en Pays d'Othe ou les montées ont été difficiles. Nous avons fini vers 23h00, plus de 16h00 de vélo et un peu moins de 18h00 sur l'ensemble du brevet et pour infos presque 26,5 km/h au compteur. Compte-rendu de William Ofiara. Félicitations du VCS.

 

 

Samedi 21 mai, Gilles Renaut, Daniel Gauduchon, Didier Joseph sont partis de Fontaine-les-Grès à 5 h pour faire le BRM 400km de l'Audax club espoir (club de Gérald Paillard, Président du CODEP10). Nous étions 10 et avons fait rapidement un groupe de 6 en laissant partir les plus rapides (voir aticle de William Ofiara). Avons fait les pointages recommandés à Connantre, Pont-sur-Yonne, Château Renard situé au km 200 ensuite Saint-Sauveur en Puisaye, Joigny et enfin Fontaine-les-Grès au final. Tout s'est passé sans problème technique et avons été très bien guidés et encadrés par Gilles. Nous sommes arrivés à 3h45 soit 22h45 après le départ, dont 18 h de vélo avec un dénivelé de 2850m pour 404,5 km. Maintenant place à la récupération en vue du 600 prévu le 4 juin. Texte de Daniel Gauduchon. Félicitations de tout le VCS.

 

 

 

Quelques nouvelles du BRM 400 organisé par les cyclos Longjumellois. Dénommé Le « Postillon » en hommage à l’opéra-comique du même nom qui fut créé le jeudi 13 octobre 1836 par Adolphe Adam. Un monument représentant le buste du compositeur flanqué de la statue du postillon est d’ailleurs visible dans la commune. Bref, nous étions 80 valeureux sportifs et seulement 2 vélos-couchés à vouloir en découdre sur ce parcours atypique compte-tenu d’un départ et un retour musclés avec 100m de dénivelé au 10km. L’autre particularité de ce BRM est l’horaire de départ fixé à 15h ce qui veut dire à coup sûr une nuit à la belle étoile. Au départ, je retrouvais Gilles avec qui nous partageons des valeurs communes sur ce sport. Après un enchaînement de creux et de bosses sur les 50 premiers km, nous nous sommes organisés avec mes amis Elisabeth et Gérard, des spécialistes en longue distance, pour nous retrouver dans la Beauce monotone afin de rouler ensemble jusqu’à Bonneval. Le 1er contrôle organisé par le Club était positionné après 113 km à Logron une petite commune sans commerce d’Eure et Loire. Un ravitaillement rapide tiré du sac et nous avons pris plein sud en direction de Blois pour un second pointage au km 180 à 00h15, dans un bar encore ouvert et visiblement bien connu des piliers du même nom, déjà bien chargés. Le 3ème contrôle nous a emmenés par les forêts situées aux portes des châteaux de la Loire, au km 258 à Vannes-sur-Cosson, une commune sans commerce située dans le département du Loiret. Une photo prise à 4h48 comme preuve de notre passage, un ravitaillement à la volée et nous avons enfourché nos montures, avec il est vrai un peu moins de vigueur qu’au départ. Le parcours, au petit jour jusqu’au point de contrôle n°4 situé au km 320 à Bazoches-les-Gallerandes, nous a paru interminable, en partie à cause d’une température particulièrement fraîche, de la fatigue, du vent défavorable mais aussi par le manque de bistrot et de boulangerie ouverts. Ce n’est que vers 8h00 du matin que la délivrance eut lieu à Loury petit village où nous avons trouvé cafés et viennoiseries pris au soleil. Un 4ème pointage et un deuxième café rapide au seul bar de Bazoches-les-Gallerandes, tenu lui aussi par des piliers matinaux, certainement des cousins de Blois, et nous sommes repartis un peu plus fringants en direction de Chalo-Saint-Mars une commune de L’Essonne. Un vent défavorable mais aussi la chaleur ont contrarié notre progression faisant chuter la moyenne. Un 5ème contrôle assuré à la boulangerie du village à 11h14 et nous sommes repartis vers les 50 derniers km sportifs avec pas moins de 7 côtes dont plusieurs dépassant les 8%. Le poids du vélo-couché ajouté au poids significatif du bonhomme et de l’équipement ont rendu cette fin de parcours particulièrement lente, mais je reste sur mon principe qui consiste à ne pas me mettre en danger et de laisser le cardio à une fréquence moyenne inférieure à 80. Ce qui fut le cas, puisque le pic maxi a été de 95 au plus fort de la pente et en moyenne à 77 sur les 50 derniers km. Ce n’est qu’à 14h33 soit 23h33 après notre départ que le dernier tampon fut apposé par le club organisateur, le temps maxi étant fixé par l’ACP à 27h. En résumé, une belle randonnée relativement facile avec un dénivelé inférieur à 2.506 m mais toujours avec ce vent contrariant de Nord Nord-Est y compris la nuit. A bientôt pour de nouvelles aventures de la longue distance sans stress. A bientôt sur notre bitume préféré. Yves Autret

 

 

BRM 600km

Un petit compte-rendu de notre 600 BRM. Samedi 4 juin, il est 5 heures Avenue Pasteur, les baroudeurs sont à l'heure, Il est 5 heures, Ils n'ont même pas peur..... Alain, William et Bernard de Vézelay partent devant et Gilles, Didier et Daniel partent plus calmement car il pleut déjà. 6h30 premier contrôle à Chaource km 30. 9h15 deuxième contrôle Joigny km 93 après la pluie le beau temps sur les routes de l'Yonne. 12h St Amand-en-Puisaye pause déjeuner sous le soleil, repartons toujours vent favorable accompagnés par Bernard qui a quitté le 1er groupe. 13h15 département de la Nièvre troisième contrôle à Cosne-sur-Loire km 175. La Motte Beuvron pays de la fameuse tarte tatin Loir-et-Cher essuyons un orage nous nous mettons à l'abri et remettons les vêtements de pluie et repartons sous cette pluie après avoir repris des forces. 20h quatrième contrôle km 295 à Bracieux où nous prenons un repas chaud. 21h30 repartons avec l'éclairage et sous la pluie toujours vent favorable. 23h45 Châteaudun km 368 prenons la pancarte en photo pour preuve de notre passage au cinquième contrôle. 0h45 Bernard décide de faire un somme et continuons seuls avec son accord. 5h Loiret sixième contrôle à Pithiviers km 443 prenons la pancarte en photo Il ne pleut plus. A l'approche de Montereau "Seine-et-Marne" nous retrouvons William qui a eu besoin de faire un petit somme qui va terminer le parcours avec nous. 11h10 km 552 Nogent-sur-Seine dernier contrôle, dernier sandwich repartons sous la pluie et avons la surprise et le plaisir de faire les 50 derniers kms accompagnés par Liliane, Jean-Pierre Launay et Philippe Deblock qui nous ont permis de rallier Troyes à 15h (13h25 pour Alain Cartier) avec leurs soutiens, encouragements et blagounettes à Philippe. Merci beaucoup à eux et vous tous pour les messages sur les réseaux sociaux. Texte de Daniel.

 

 

 

 

 

 

Mon BRM 600, (YVES AUTRET). Après un report pour cause de canicule, le BRM 600 de Flins sur seine (78) a bien eu lieu ce week-end. Nous étions donc 39 cyclos dont 3 vélo-couchés à convenir de ce rendez-vous au local de l’UC Flins situé dans l’orangerie du château. Ce BRM avait pour but de nous faire découvrir quelques châteaux de la Loire par des routes atypiques. Après le contrôle par l’organisation des éclairages et de la présence du gilet de sécurité, le peloton s’est élancé à 5h30 par une matinée bien fraiche 6 °C. Très vite les premiers coteaux en direction de Thoiry ont dispersé les cyclos et de fait, je me suis retrouvé seul rapidement. Ah ! cette sempiternelle force de gravité, ennemie jurée du cycliste en surpoids. Bref les premiers kilomètres furent gérés au mieux en fonction du relief mais c’était sans compter sur le particularisme du GPS Garmin qui bien que paramétré sur des routes goudronnées m’a fait prendre quelques chemins hasardeux pour me retrouver au beau milieu de nulle part, sur un chemin de terre. Quelques noms d’oiseaux prononcés à la volée à qui voulait bien l’entendre et je repris le chemin en sens inverse jusqu’à la bifurcation. Bref 30 mn de perdues avant de reprendre ma progression, contrariée par un vent défavorable qui soufflait en rafale. Le 1er pointage était fixé au km 77 à Châteauneuf en Thymérais, petite ville bien connue des participants au PBP. Un tampon de contrôle était collecté dans une boulangerie 15 mn avant le délai imparti. La matinée s’annonçait bien mal au regard du reste à faire, du vent et de la chaleur bien présente au fil des kilomètres. Savigny en Braye abordé par le sud du Perche fut la destination finale du 2ème contrôle après 173 km parcouru depuis le départ. Un tampon apposé rapidement dans un bar et je suis reparti en direction de Bourgueil, en passant par la vallée du Loir à ne pas confondre avec la vallée de la Loire.Ce 3ème contrôle atteint à l’énergie en fin de journée au km 266 a permis de faire une courte pause afin de reprendre quelques forces pour affronter la nuit. Quelques échanges avec des locaux sur la pratique du vélo couché et je repartais en direction de Montbazon terme du 4ème contrôle. Sur la route je retrouvais quelques cyclos et en particulier un autre Yves en galère avec son GPS « décidément ». Nous décidions tous deux de faire route ensemble. Avantage et inconvénient de rouler de nuit à plusieurs, la sécurité bien-sûr, mais l’appréciation des temps de repos est forcément différente ralentissant ainsi la progression. Durant cette partie de nuit nous avons été rejoints par Pascal, un solide gaillard spécialiste en courses trail UTMB.  Afin de ne pas retarder d’avantage le petit groupe je décidais de ne pratiquer que 2 arrêts de 15mn. Le 5ème contrôle était situé à Contres dans le départ du Loir et Cher. En l’absence de commerce ouvert et en guise de preuve, l’organisateur avait proposé une devinette heureusement facile à trouver car l’horloge continuait d’avancer inexorablement. Il était déjà 5h47. Au petit jour la fatigue était bien présente pour nous trois, nécessitant à nouveau des arrêts en ordre dispersé. Ce n’est qu’à partir du Château de Chambord que nous avons repris un rythme plus soutenu. A ce moment du début matinée où tout semblait calme et paisible, mais le vent s’est levé et a tourné Nord-Est à Nord-Ouest défavorablement en soufflant de manière plus intense que la veille ralentissant un peu plus notre progression. Le 6ème contrôle situé à Meung sur Loire au km 446 ne nous a pas permis d’apprécier un très joli marché festif. Nous avions 2 heures de retard sur notre meilleur horaire soit à peine plus de 45 mn d’avance avant la fermeture du contrôle. Le moindre incident aurait compromis toute chance de réussite. Pascal décidait de prendre les choses en main en rythmant notre progression. Les arrêts furent brefs notamment pour recharger en eau. Les contrôles de Voves et d’Épernon furent rapides en l’absence de commerce ouvert. Une photo du panneau de chaque localité faisant office de preuve de notre passage. Il nous restait 50 km avant l’arrivée et le passage au cœur de la forêt de Rambouillet nous a redonné le moral malgré les nombreuses bosses de la fin de parcours dont une totalement pavée «ah les vaches». Ce n’est qu’à 21h05 arrivée dans une circulation de fin de week-end dense que nous avons obtenu le dernier tampon du club organisateur. Mission accomplie : 606 km, 3133 de dénivelé, homologation en 39h25. Il est à noter 4 abandons dont un sur vélo-couché. A bientôt pour la suite….. Yves Autret

 

Samedi 18 juin, arrêt de nos deux VCS au retour de la première boucle après 400km lors du BRM 600km. Fatigué d'une longue journée avec la chaleur ainsi que de la nuit, pas le mental pour faire la boucle de 200km avec le même temps. Cela était plus raisonnable, la santé avant tout. William, Philippe franchement bravo pour votre courage. En 2023 tout le monde repartira pour de nouvelles aventures pour la qualification du Paris-Brest-Paris.