Adresse
Téléphone
sur le site du Vélo Club Sancéen, Cyclos et Cyclotes

SITE SEPTEMBRE 2020

 1912 Visites

(mis à  jour le 24 Septembre)

De belles balades avec la FFCT

Plus de 500 hauts lieux touristiques à découvrir à vélo

Véritable patrimoine de la Fédération française de cyclotourisme, les « points contrôles BCN-BPF » – six par département – sont autant de lieux touristiques de notre Hexagone à découvrir.


Vous pourrez ainsi participer aux challenges du Brevet de cyclotourisme national ou au Brevet des provinces françaises (BCN – BPF)

En sillonnant une région à bicyclette, faites un détour par ces points BCN-BPF.

Ci joint ci-dessous le tableau excel reprenant tous les pointages des BPF.

L'intérêt c'est que chacun peut le modifier, le personnaliser.

Un super boulot de Philippe Deblock.

Merci Philippe.

Août, direction la manche pour les Familles Beau et Quignard

LUNDI 3 AOUT 2020

1 ère journée dans le Corentin, un circuit de 83 km vallonné sur le deuxième partie (650 m de dénivelé). 1 er arrêt à St Vaast la Hougue village préféré des Français en 2019, site majeur de l’œuvre de Vauban avec les tours du fort de la Hougue  et de l’île Tatihou. Un joli port hélas bordé par les baraques d’une fête foraine. C’est le royaume de l’huître et de la criée au retour de la pêche. Nous longeons ensuite la côte et accumulons les points de vue : la Pointe de Saire, le port de Barfleur, la Pointe de Barfleur, le phare de Gatteville (75 m de haut) et son sémaphore (25 m de haut). Le long du parcours, on est sidéré par la culture des poireaux, des carottes et des choux... Suivent 20km, vent de face jusqu’au Cap Levi, décor sauvage, aride autour du phare. Le retour, vent favorable, est agrémenté de bosses dans un paysage de haies et de bocage. Bravo Mimi pour cette belle étape qui en appelle d’autres.


MARDI 4 AOUT 2020

2 ème étape consacrée à un circuit inspiré de la SF2021 dans la Pointe de la Hague. Parcours MAGNIFIQUE de 62 km avec 1015 m de dénivelé qui laissait la mer à notre gauche par des routes montagnes russes : plongeons dans les baies et grimpettes pour accéder aux panoramas. Du Nez de Jaubourg et ses falaises vertigineuses de 129 m au Phare de Goury et ses landes où paissent des vaches, de Port-Racine plus petit port de France au Rocher de Castel Vendon, c’est un ravissement devant cette mer d’un bleu profond. La culture est présente avec les maisons natales de Jacques Prévert et J F Millet que les terres de Gruchy ont inspiré. Partout des maisons de granit au milieu de massifs d’hortensias, des murets, des haies de mûres, un paysage de bocage normand. En prime nous avons longé l’usine AREVA de retraitement des déchets radioactifs. Le cœur s’est mis à s’emballer... d’amour pour nos femmes sans doute !!! Félicitations à mes 3 partenaires qui n’ont pas rechigné à avaler les bosses de cette sortie que je recommande aux cyclos du club inscrits à la SF 2021. On en reparlera....

MERCREDI 5 AOUT 2020

Une journée-plaisir, une journée-détente, 63 km, 300m de dénivelé, le pied! Départ d’Airel pour 32km de voie cyclable (on n’ira pas jusqu’au Mont Saint Michel !) le long de la Vire (pas question de faire l’andouille !), quelques pêcheurs, quelques panneaux touristiques rappelant la vie d’autrefois : les fours à chaux, les bateaux-poste,... La piste ressemble quelquefois à une ribine et la poussière couvre les vélos, Papate nous manque le soir pour le nettoyage !!. La traversée de St Lô est dangereuse à ras de la Vire. La piste nous amène à Condé sur Vire (BPF), siège de l’entreprise Elle et Viré. Région de haies, de pâturages, de pommiers, de vaches laitières, de chevaux. Le Président décide d’en monter un au pique-nique sans craindre les ruades. Région de toits de chaume typiques de la Normandie. Le retour sera facile, vent favorable, belles descentes. Ce soir au programme, repas poisson et coquillages à St Vaast la Hougue.

NB : on loge à Rouge Cul, vous voyez que le soleil ne cuit pas que le nez!!!

JEUDI 6 AOUT 2020

Encore une belle journée pour cette 4 ème étape, ciel bleu, 30 degrés mais avec un petit air marin. Une route ombragée bordée de haies et quelques petites routes de campagne entre les pâturages nous amènent à St Sauveur le Vicomte (BPF) qui sera lieu de ravito sur la SF 2021. C’est la ville natale de Barbey d’Aurevilly, auteur des »Diaboliques « . Son buste dû à Rodin nous accueille à l’entrée du château entouré de hauts remparts. Très belle possession des barons normands qui subit les assauts de la Guerre de Cent ans. Le parcours est facile avec des bosses que le groupe franchit dans l’allégresse. Ça sent les commémorations du débarquement de juin 44 : mémoriaux, stèles, drapeaux. Ste Mère Église, un des premiers villages libérés, a vécu dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 les parachutages américains destinés à aider les troupes débarquées sur Utah Beach. Un para américain John Steele tomba sur l’église et resta accroché par son parachute au clocher. Un mannequin rappelle aujourd’hui cet épisode. Le parcours va longer ensuite la plage sur 11km à partir de Ravenoville-Plage. Bain de pieds pour nos cyclos comme au bon vieux temps des Tours de France de légendes... et nettoyage des vélos à l’arrivée car les ribines ont laissé des traces. Mimi apprend à bien sucer les roues dans le vent contraire. Ce soir huîtres, crevettes et filets de poisson au menu.

VENDREDI 7 AOUT 2020

5 ème étape au cœur du Parc Naturel Régional des Marais du Corentin. Départ de Ste Mère Église par 28 degrés direction est vers Utah Beach, l’une des cinq plages du débarquement des troupes alliées. Le long de la route, beaucoup de monuments commémorent cette page cruciale de notre histoire. Ils sont dédiés aux forces marines américaines. Utah Beach: une reconstitution d’un bateau et des soldats qui débarquent. Les panneaux sont en anglais, les drapeaux flottent. Intense émotion ! la plage est immense, longue de 15km, magnifique. Nous filons sur Carentan par une petite route au milieu des marais, pâturages humides très verts où paissent vaches et chevaux splendides. La région est un lieu migratoire pour de nombreuses espèces d’oiseaux. Il fait 30 degrés à l’ombre et 40 au soleil. Il y a 3 ans , on en parlait,aujourd’hui c’est fait : le VCS à Carentan ... mais nos femmes ont toujours 40 ans! Nous longeons la Baie de Veys et le canal reliant Carentan à la mer qui passe d’ailleurs au dessus de la 4 voies. Curieux pont-canal! Superbe région du Marais du Corentin : des canaux irriguent cette zone où on chasse le canard. On débouche sur la mer, l’air frais nous revigore et la vue sur les marais étonne, cohabitation d’eau, de prés, de prêles. Le retour va se faire vent  (tiède) dans le dos. Nous finissons par trouver un âne du Cotentin, c’est marrant, il nous a dit connaître Papate!!! Ce fut une journée champêtre qui s’achève dans une biscuiterie... Merci Mimi pour ce panaché très frais, 75 km d’un parcours plat. Demain journée repos qui se terminera à Cherbourg.

SAMEDI 8 AOUT 2020

Après cette belle semaine, on s’offre une journée balade direction la côte ouest. Traversée de Valognes qui accueillera la SF en 2021, ville très aérée où des aménagements cyclables ont été réalisés puis arrêt au château de Briquebec et son donjon juché sur une motte de 17 m. Le cap de Carteret et ses falaises offrent un super panorama sur les îles anglo-normandes. La promenade autour du phare nous apporte l’air frais de la mer. Après un repas chez des amis de Mimi, un bon bain sur la plage de Surtainville s’avère vivifiant au pied de jolies dunes plantées d’oyats. Route vers Cherbourg, ses ports, son quartier commerçant, ses poissonneries où l’on retrouve coquillages, crustacés... et la rue piétonne et ses parapluies... de Cherbourg !!!


On finira la soirée au Marina devant une belle choucroute de la mer. Demain cap au sud pour les 2 derniers BPF 50.

DIMANCHE 9 AOUT 2020

Fin de notre semaine dans la Manche et arrivée au Mont St Michel bourré de touristes. Beaucoup de vaches laitières peintes dont une aux couleurs du VCS. Merci à nos Madiot Sisters pour leur accompagnement et bravo à Jeannot qui a fait une belle étape ! Nos Poulettes déchirent....

SAMEDI 15 AOUT 2020

Le dernier épisode de la chasse aux BPF 2020 nous amène à la trilogie Mayenne, Sarthe, Maine et Loire. Départ de Montmirail dans le Perche sarthois au pays des rillettes. Très beau château qui a appartenu à Melle de Blois, fille de Louis XIV... rien à voir avec le Montmirail des « Visiteurs «. Village perché aux rues étroites qui émerge du brouillard épais de la vallée et que le soleil dissipera très vite. Les églises du Perche ont une particularité : un chœur à cinq chapelles contiguës. Curieusement nous roulons sur la Voie de la Libération suivie par le Général Leclerc en 1944 depuis Ste Mère Église où nous étions récemment. Un tank marque ce passage. Ballon (BPF 72) et son donjon introuvable (accès fermé en ce 15 août !). Photo cependant volée... mais en contre-jour, désolé ! Nous franchissons la Sarthe 2 fois, les églises sont désormais de style roman et les villes se déclarent toutes «ville la plus sportive »... bizarre!!! Le parcours se durcit l’après-midi à l’approche des Alpes Mancelles et offre de vastes panoramas. Terme de l’étape de 106 km et 900 m de dénivelé en Mayenne à Villaines la Juhel bien connue des participants du Paris-Brest-Paris qui y font signer leur carte de route. Une pensée pour Jean-Pierre et Yves...

DIMANCHE 16 AOUT 2020

Il a plu cette nuit. La température est fraîche au départ de Villaines-la-Juhel au moment où nous quittons une maison d’hôtes extra que nous recommandons. Les orages annoncés se sont évanouis et nous épargnent sur la route en dents de scies à travers le Maine. 1 er BPF à Lassay les Châteaux, cité de caractère très agréable aux belles maisons de pierre, une cité où les enseignes rivalisent d’originalité, une cité que dominent plusieurs châteaux. Dans un pré de l’ancien couvent des Bénédictines, un certain Thierry Jourdheuil a aménagé une roseraie (décidément, tous des romantiques, les Jourdheuil !!!) au bord de la rivière qui alimente des lavoirs. Sur la route d’Ernée, beaucoup de haras, de manoirs, de châteaux, la Normandie est proche. C’est dimanche, tout est fermé, pas de bars, pas de tampons, le confinement est-il toujours pur et dur en Mayenne ??? Ernée, pas de tampon, photo-pancarte puis tout le monde aux abris car un orage éclate. Le calme revenu, route vers Jublains, ville romaine et BPF avec son théâtre, sa nécropole, son musée... protégée par un Dieu barbu (

pas fous, ces Romains!!!). On ne s’arrête pas car les nuages nous cernent. 12 km dans une superbe forêt nous amènent à 

Neau. Nous sommes les seuls à l’hôtel, nuit calme et récupératrice en perspective.

LUNDI 17 AOUT 2020

Ciel couvert ce matin pour ce 3 ème jour en Mayenne. 1er BPF au 15 ème km : Sainte Suzanne classé parmi les plus beaux villages de France surnommé « la clé du Maine », perché sur son promontoire. Jolie cité médiévale qui défia Guillaume le Conquérant et fut reprise aux Anglais en 1439. Ste Suzanne, belle et rebelle, repliée derrière

une double enceinte de remparts. Visite agréable quasi seuls à cette heure matinale, montée au donjon, balade sur le chemin de ronde, rue du Four ou du Grenier à sel. Panorama garanti sur les collines des Coëvrons. Toute la matinée vont se succéder de grosses averses, le ciel est noir. Les prés jaunis sont ravis, le cyclo un peu moins... des travaux, des routes barrées, des déviations et le vent de face n’arrangent rien!! C’est un peu la galère jusqu’à ce que Marc Madiot dégotte un beau lieu pique-nique au bord d’un étang. L’après-midi sera plus calme, le 2 ème BPF se situe à Ménil au bord de la Mayenne (pêche, canoë et même un bac pour traverser...). Je prends la voie cyclable le long du chemin de halage, une ribine soft dirait Papate!!!, des péniches passent les écluses. Au delà nous voilà dans la Sarthe pour deux nuits à Sablé sur Sarthe. François et Pénélope nous offrent le café demain. Je vous raconterai...


MARDI 18 AOUT 2020

Journée de repos à Sablé sur Sarthe. Matin : photos de l’Abbaye bénédictine de SOLESMES, imposant édifice où vivent 60 moines qui d’ailleurs servent à l’office de 10 h. La visite de l’église abbatiale se fera l’après-midi. Visite d’un village médiéval : Asnières sur Vègre : son église Saint Hilaire et ses fresques 

murales, son manoir de la Cour, le lavoir et le vieux pont. Les Chouans y firent un massacre en 1793. 

Repas produits locaux à SOLESMES et bien sûr les rillettes sarthoises... Une quarantaine de km à vélo l’après-midi le long des deux rives de la Sarthe, histoire de découvrir le château de Verdelles que 

Pénélope met à la disposition du VCS pour ses réunions décentralisées. Jean-Pierre verra pour le tarif !!!!!. Notons que l’Office du Tourisme reconnaît que c’est BEAU ici !!! Un petit grain rafraîchissant sur le retour. Le cheval est à l’étable avec plusieurs collègues. Demain l’attendent l’ entrée en Maine et Loire, 4 BPF et 100 km....

MERCREDI 19 AOUT 2020

De la Sarthe au Maine et Loire

Le bulletin météo avait vu juste. Il pleut ce matin sur Sablé et il en sera ainsi sur 60km, jusqu’au pique-nique. Bien couvert, il faut y aller. Peu d’arrêts-photos dans ces conditions. Au BPF de Malicorne, photo-pancarte. C’est la ville de la faïence. Beaucoup de haras, on voit des pistes d’entraînement pour chevaux de course. Trempé, me voilà à Durtal où je franchis le Loir. Un beau château du XV ème édifié sur les restes d’une forteresse du XI ème construite pour Foulques Nerra comte d’Anjou définit un quadrilatère auquel on accède par 4 portes fortifiées. Les voitures roulent tous feux allumés. Mireille a la bonne idée d’organiser un pique-nique indoor, la planche de bord du Space Tourer servant de table. Les cieux se calment l’après-midi. Arrêt à Baugé(BPF 49) devant le château du Roi René, duc d’Anjou, bâtisse un peu austère que le ciel gris ne valorise pas. Le vent se lève, la pluie reprend à l’approche de la Loire

, très large fleuve où les oiseaux pullulent. La France est bien le pays des châteaux mais aussi des ronds-points et des commerces fermés pour vacances...!! Après le confinement, nous en sommes très surpris... Demain nous poursuivons le tour du Maine et Loire, bien arrosé (d’Anjou) aujourd’hui...