Adresse
Téléphone
sur le site du Vélo Club Sancéen, Cyclos et Cyclotes

SITE OCTOBRE 2020

 1723 Visites

(mis à  jour le 24 OCTOBRE)

Combien de cyclistes sans éclairage ?

Le casque est indispensable

La puissance et la vitesse des moteurs de VAE étant limitées, certains consommateurs sont tentés de les débrider... Mais ils prennent de gros risques et les professionnels qui les aideraient dans cette tâche, une lourde responsabilité !

Les vélos à assistance électrique (VAE) sont considérés comme des cycles à partir du moment où ils respectent ces exigences techniques  : le moteur ne peut fournir l’assistance quand la vitesse dépasse les 25 km/h. Et sa puissance doit être inférieure à 250 watts. Toutefois, afin d’augmenter la vitesse sous assistance des VAE, une modification de ces limites est possible en changeant les paramètres logiciels des moteurs.

Véhicule non homologué :

Mais s’il est facile de se procurer un kit de débridage, un tel bricolage expose l’utilisateur à des risques juridiques. L’utilisation dans un espace public d’un VAE débridé est en effet illégal car cela revient à le transformer cyclomoteur non homologué (lire encadré). Surtout, il expose son pilote à de gros risques en matière de sécurité. Les systèmes de sécurité d’un VAE (freins, suspension...) risquent en effet d’être inefficaces – le débridage augmente notamment la distance de freinage – et sa structure mécanique ainsi soumise à des contraintes importantes pour lesquelles elle n’avait pas été conçue, cela augmentera la probabilité d’accident. Et dans ce cas, l’assureur qui détecterait le débridage subit par le vélo pourrait ne pas couvrir les dommages créés…


Pour les mêmes raisons, les professionnels ont tout intérêt à ne pas inciter leurs clients à se mettre en danger et à rester à l’écart du business du débridage. La vente ou revente d’un cyclomoteur non homologué – donc non immatriculé –,  passible de prison, est en effet plus lourdement sanctionnée lorsqu’elle est faite par un professionnel.

Pourquoi les cyclistes roulent-ils à deux ou plus de front ?

Nous rouspétons souvent après les automobilistes,

mais nous devons plus faire cela en vélo !!! 


Pas bien 

devant les automobilistes !!!!

Pour être respecté en vélo,

respectons le code de la route